Antropia ESSEC
GSVC 2018 ESSEC

La Global Social Venture Compétition 2018 se termine sur une note très positive pour l’ESSEC Business School

Du 11 au 13 avril 2018, la crème des start-up sociales portées par des étudiants et jeunes diplômés s’est retrouvée à Milan pour la grande finale 2018 de la Global Social Venture Competition (GSVC). Ce programme, porté par un réseau d’universités et de grandes écoles de premier plan à travers le monde, récompense les solutions les plus innovantes face aux défis sociaux et environnementaux les plus pressants.

Sélectionnés parmi plus de 550 projets, les 19 finalistes, venus des 4 coins du monde, ont défendu leur solution devant des jurys exigeants pendant 3 journées intenses de compétition. Au-delà de la compétition, cette rencontre représente une opportunité unique pour ces jeunes entrepreneurs et l’aboutissement de plusieurs mois de travail. Au programme : échange interculturel, rencontre, conférence, networking et des feedbacks pour accélérer le développement de leur projet !

Les résultats de nos finalistes européens et africains

Pour l’ESSEC Business School, partenaire de la compétition en Europe et en Afrique, l’édition 2018 est un succès ! 4 des 19 projets finalistes ont été sélectionnés puis accompagnés par l’ESSEC Business School à travers son accélérateur d’entreprises sociales Antropia ESSEC. Confrontés à des équipes américaines, indiennes, sud-coréennes, turques, libanaises… nos 4 finalistes ont représenté avec succès leur continent et la GSVC ESSEC.

Pour l’Afrique, Musana Carts (Ouganda) s’est imposé comme l’un des 6 meilleurs projets de la GSVC 2018. Ils ont emporté l’adhésion du public et décrochent le Public Choice Award de 1,500 $. Leur solution ? Transformer les vendeurs de « street-food » en de véritable Chefs cuisiniers pour développer leur vente et sécuriser leur avenir. Pour le deuxième projet sélectionné à Rabat lors de la GSVC Afrique, Ecoles Au Sénégal, le parcours s’est arrêté lors de la phase des poules malgré son ambition de révolutionner l’accès à l’éducation pour tous en Afrique.

Pour l’Europe, Konexio (France) remporte le Quick Pitch Award. La fondatrice a su convaincre en moins de 2 minutes le jury de la qualité de son projet. Son objectif : réduire par 20 le temps d’intégration des personnes réfugiées en s’appuyant sur la formation aux métiers du numérique. Pour le deuxième projet qualifié sur la zone Europe, la compétition a été rude pour Heartstrings (Suède). Malgré la qualité de leur solution technologique pour rendre le dépistage et le diagnostic précoce des maladies cardiaques accessible au plus grand monde nombre, la compétition s’est arrêtée aux portes de la finale.

Les futures pépites internationales dans l’entrepreneuriat social

FabricAID (Liban) s’impose comme le grand gagnant de cette édition 2018 et remporte 40 000 $. Par son action, cette entreprise favorise la création d’emplois et propose des vêtements financièrement accessibles aux 2 millions de réfugiés Syriens qui résident au Liban.

« FabricAID applique un modèle créatif qui optimise la chaîne de valeur des déchets de tissu à travers une collecte intelligente et la distribution d’un besoin de base » explique Jill Erbland, Directrice du concours de la GSVC à l’échelle internationale.

NeMo (Etats-Unis) prend la 2eme place et repart avec 25.000$ pour leur outil accessible, évolutif et portable qui donne les moyens aux mères et aux familles vivant dans les territoires ruraux d’identifier les signes de maladies graves du nourrisson et donc faciliter leur traitement. Thinkerbell Labs (Inde) prend la 3eme place du podium et remporte 10.000 $. Il propose un outil audio-tactile qui rend possible l’auto-apprentissage du Braille par les personnes malvoyantes et aveugles. Cette combinaison permet aux étudiants d’apprendre à lire, écrire et utiliser un clavier.

La Global Social Venture Competition

Fondée par l’Université de Berkeley en 1999, la mission de la GSVC est d’inspirer, encourager et accompagner de jeunes entrepreneurs sociaux à travers le monde à développer des solutions innovantes face aux nouveaux enjeux sociaux et environnementaux. Ce concours donne aux étudiants et jeunes diplômés l’opportunité de transformer leurs idées en projets concrets à travers un processus de sélection apprenant et un accompagnement de haut niveau.

L’édition 2018 de la GSVC ESSEC se termine donc sur un bilan positif :

  • Près de 200 candidatures issues de toute l’Europe et l’Afrique
  • 70 professionnels mobilisés sur la sélection et le mentoring des projets.
  • Plus de 15.000$ de prix distribué lors des éditions Européennes et Africaines de la compétition en Mars.

On se retrouve l’an prochain pour l’édition 2019 du programme. Pour son 20eme anniversaire, la Grande Finale sera de retour sur le campus de l’UC Berkeley en Californie. Retrouvez toutes les informations et les nouveautés du programme dès le mois de septembre !

 

SaveSave

© Antropia ESSEC, 2019.