Antropia ESSEC

Estelle Barthélémy : entrepreneure inspirante et accompagnatrice exceptionnelle

Qui est elle ?

Après un master en économie à la Sorbonne, Estelle Barthélémy  part pour deux ans au Vietnam où elle participe à un programme de formation continue dans la banlieue de Saigon. A son retour en France, elle travaille d’abord dans le tourisme avant de fonder Mozaïk RH avec Saïd Hammouche en 2007. Cette passionnée de salsa est aujourd’hui une entrepreneure inspirante, vice-présidente du MOUVES, et accompagnatrice stratégique chez Antropia ESSEC. Elle partage également son expertise de l’entrepreneuriat social à travers Oya Agency qu’elle fonde en 2018.

Entreprendre pour la diversité  

Convaincue que la diversité est un atout, Estelle Barthélémy s’engage pour mieux faire reconnaître les compétences et le potentiel des jeunes diplômés issus des quartiers populaires. C’est l’objectif de Mozaïk RH : promouvoir et favoriser l’accès à l’emploi de ces jeunes. Depuis 2007 ce cabinet de recrutement détecte le potentiel des jeunes, les sélectionne et les prépare à leur intégration en entreprise. En misant sur la créativité qui découle de la diversité, Mozaïk RH fait tomber les préjugés, d’un côté comme de l’autre. Les jeunes retrouvent confiance face aux grands groupes et les entreprises reconnaissent les talents et atouts des jeunes des quartiers populaires.

Mozaïk RH se compose aujourd’hui d’une équipe de 42 salariés, répartis sur 5 antennes à travers la France. Le cabinet s’appuie également sur une centaine de bénévoles et consultants externes, et compte plus de 3 000 points de contact dans les quartiers, structurés autours de partenariats avec les acteurs locaux, experts de leurs territoires. Depuis sa création, Mozaïk RH a prouvé que l’investissement dans la diversité était rentable : 12 000 candidats ont été accompagnés, 11 000 entretiens d’embauche ont eu lieu et 3 500 recrutements ont été effectués !

Accompagnateur stratégique pour Antropia ESSEC

Cette année Estelle Barthélémy accompagne l’association Citizencorps, dans le développement de leur programme Become. Il s’agit d’un parcours de trois semaines qui réunit des adolescents en équipes socialement mixtes afin de leur faire construire et mettre en place leur propre projet citoyen. Estelle Barthélémy leur apporte son expérience d’entrepreneure sociale et son expertise des enjeux de diversité. Ce qui la frappe dans ce projet, c’est “la capacité de la porteuse de projet à rebondir après des changements de contexte qui impactent grandement le projet et à prendre les bonnes décisions dans l’urgence”.

3 conseils pour les futurs Antropiens

1 –Le monde de demain quoi qu’il arrive nous appartient”, nous/vous appartient ! La vague des changements sociétaux et environnementaux est telle que les Antropiens portent déjà ces changements et il faut croire en son projet.

2 – Utiliser les outils mis à portée de mains par la belle équipe d’Antropia ESSEC permet d’accélérer son projet.

3 –  Tester, ré-orienter, recalibrer : il ne faut pas hésiter à refaire, défaire, et essayer encore.

Et pour la suite ?

Lorsque l’on interroge Estelle Barthélémy sur ses projets à venir, la réponse est simple   “poursuivre mes activités en tant qu’experte, toujours pour Mozaïk, car le sujet m’anime toujours autant”. Elle souhaite aussi “[se] mettre à disposition de projets sociétaux qui nécessitent de repenser ou d’affiner leurs objectifs et méthodologies de travail. Et peut-être incuber une nouvelle entreprise sociale…mais chut.”

 

Leave a Comment.

© Antropia ESSEC, 2019.