Antropia ESSEC
val doise

Le Val d’Oise : un nouvel eldorado pour les entreprises sociales ?

Article rédigé par Estelle Barthélemy, fondatrice de OYA Agency, cofondatrice de Mozaïk RH et également accompagnatrice stratégique pour nos programmes Scale Up et Implantation 95.

Territoire complexe par sa taille, sa physionomie et la diversité de ses habitants, de ses entreprises et de ses écosystèmes, le Val d’Oise demande de l’envie et de l’exigence. Pourtant, pour des structures désireuses de se développer en IDF (Île-de-France) et de trouver de nouveaux ressorts de croissance, c’est une opportunité indéniable.

Et si vous veniez y installer vos projets et actions à impact ?

Sortons des clichés et des bucoliques balades sur les bords de l’Oise car le Val d’Oise que nous connaissons porte aussi de nombreux pôles économiques. Aussi, ses habitants en sont la force ! Encore étudiants pour certains, au sein de filières technologiques et de pointe pour d’autres, ou encore cadres et employés, ils sont souvent impliqués en tant que bénévoles pour développer l’offre culturelle et sportive.

Aussi, le saviez-vous ? En ces temps de jeux olympiques : nombre d’athlètes de renom ont grandi dans ce département de 1,2 millions d’habitants. Ces sportifs de haut niveau rayonnent dans 20 disciplines. On peut citer, entre autres : Presnel Kimpembe (football) ou encore Myriam Soumaré (athlétisme) issus du territoire.

Logo Val d'Oise

Un département à découvrir de toute urgence

 

Tant d’énergie en un seul département, les acteurs des grands enjeux environnementaux et sociaux ont vraiment tout à gagner à s’implanter dans le Val d’Oise !

Des atouts dans son jeu :

Parfois méconnu, excentré, souvent moins choyé par les politiques publiques (pour rappel, seulement deux piscines olympiques contre huit dans les Hauts-de-Seine), le Val d’Oise possède de nombreux atouts :

  • un population jeune et un taux de fécondité plus important que la moyenne nationale ;
  • des pôles d’activité économiques importants ;
  • un réseau d’acteurs de l’éducation et de l’insertion nourri ;
  • une proximité avec les programmes égalité des chances développés par l’ESSEC Business School ;
  • la présence d’un acteur de l’accompagnement à l’émergence et au développement de l’entrepreneuriat, Initiactive 95, bien ancré et qui ne cesse d’accélérer ses programmes.

 

Ces atouts sont renforcés par une politique départementale volontariste avec, entre autres :

  • une cellule innovation au sein du département (assez rare pour être citée comme un axe fort de la politique territoriale) ;
  • un soutien aux associations et aux projets innovants ainsi qu’un prix de l’égalité des chances.

Les habitants ont pourtant besoin d’être accompagnés :

De nombreuses équipes municipales sont « au four et au moulin » car le contexte Covid exacerbe certaines problématiques sociales. A leurs côtés, des acteurs de l’ESS sont déjà présents sur le territoire et mettent à disposition leur expertise pour une meilleure qualité de vie des habitants.

Citons, entre autres :

Môm’artre

Une association comme Môm’artre, présente à Argenteuil toute l’année, déploie par ailleurs son savoir-faire auprès de ville comme Villiers-Le-Bel ou Sarcelles. Les « quartiers d’été » illustrent ces coopérations réussies. L’enfance et la jeunesse doivent-être une priorité pour tous et Môm’artre propose une réponse de qualité.

Animations Quartiers d’été – Villiers-Le-Bel – Juillet 2020 – Imaginarium – Photographe : Jordan BaurieyQuartiers d’été – Villiers-Le-Bel – Juillet 2020 – Imaginarium – Photographe : Jordan Bauriey

 

Le Réseau Môm’artre en 2020, c’est :

  • 7 750 enfants bénéficiant d’une action éducative et artistique dans des lieux d’accueil propres et dans les écoles.
  • 136 salariés et 880 personnes formées pour démultiplier l’impact éducatif de Môm’artre en France.

Mozaïk RH

Un autre acteur de l’emploi et de la jeunesse des quartiers a fait le pari du Val d’Oise depuis plusieurs années déjà, c’est Mozaîk RH.

Ainsi, Mozaïk RH, LA référence en matière d’accès à l’emploi pour les jeunes issus des quartiers moins favorisé, a ainsi pu mettre directement à l’emploi ou en alternance 573 jeunes talents du territoire depuis 2016. Et la tendance s’accélère car sur les 6 premiers mois 2021 c’est près de 219 val d’oisiens qui ont démarré un contrat grâce aux équipes de la Fondation Mozaïk et du cabinet Mozaïk RH.

Visuel reprenant une des nombreuses actions proposées par Mozaïk FoundationUne des nombreuses actions proposées par Mozaïk Foundation

 

Certains connaissent mon attachement à cette structure, mais au-delà des sentiments il y a le concret et les résultats sonnants et trébuchants !

Association Créative

Peut-être avez-vous croisé les tournées de Bus de l’Association Créative basée à Garges. Son leitmotiv est clair : « aider toute personne en recherche d’un emploi, d’un stage, d’une alternance, d’une formation ou ayant un projet de création d’entreprise», et sans copier un slogan très connu c’est « venez comme vous êtes » pour monter dans le bus.

Exemple d’agenda du Bus de l’Association Créative.

Les équipes de Créative, sur le bitume ou le gazon (oui, notre beau département concilie zones urbaines et ruralité) savent révéler le potentiel de chacun.e. Les tournées sont toujours très bien accueillies par les agglomérations et villes Val d’Oisienne car les résultats sont là ! Le bouche à oreille fait le reste, les « offreurs de compétences » guettent le bus qui va les aider dans leurs démarches !

Facebook Association Créative

Et si votre projet est autour de la « food »… Vous n’aurez pas de problème pour l’approvisionnement en produits bio et circuits courts (cf. guide des producteurs du Val d’Oise), mais surtout vous pourriez vivre une expérience d’incubation au sein du « Foodlab95», un incubateur dédié aux entrepreneur.e.s culinaires de Roissy Pays de France. A votre service : des experts, un accompagnement personnalisé, du réseau, et de la place (850 m2 ça fait rêver non ?).

Le Val d’Oise s’offre à vous !

Alors que certains territoires en IDF, ou certaines régions, sont aujourd’hui presque « saturés » de propositions d’implantation, le Val d’Oise vous accueille dans des conditions exceptionnelles.

Rappelons des faits simples : ces autres lieux de tension où la « concurrence pour les ressources » sont fortes et les conditions d’installation deviennent ubuesques (on en parle du prix au mètre carré à Aubervilliers ou Créteil pour des acteurs associatifs, des entreprises d’insertion, des indépendants ?), sont tout simplement inadaptés.

Ainsi, le territoire Val d’Oisien est une sacrée opportunité de développement raisonné et bien ciblé pour les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire. Leur présence renforcée est nécessaire. Cela a d’autant plus de sens que les grands enjeux en lien avec l’éducation, la précarité, la pauvreté et le grand âge, sont présents sur le territoire. Ils demandent encore plus d’actions de terrain et de proximité.

FOCUS ANTROPIA ESSEC – IMPLANTATION 95

Ce programme facilite l’implantation de solutions à fort impact sur le territoire du Val d’Oise. Il répond à des besoins sociaux et environnementaux peu ou mal couverts.

Cette deuxième édition d’Antropia Essec s’effectue en partenariat avec le Conseil Départemental du Val d’Oise. Il a démarré en avril 2021 et à novembre 2021.

Il permet à la fois de définir une stratégie de développement et plan d’expérimentation sur le Val d’Oise, en identifiant des opportunités en lien avec les acteurs du territoire (associations, pouvoirs publics, entreprises, financeurs).

L’accompagnement de 8 mois repose à la fois sur des temps collectifs et sur un accompagnement personnalisé. Oya Agency était cette année en charge de l’accompagnement stratégique des 3 structures lauréates :

DUO for a JOB : met en contact des jeunes de la diversité et réfugiés avec des personnes de plus de 50 ans, expérimentées, du même secteur professionnel, afin que ces dernières les accompagnent dans leur recherche d’emploi.

 

Jexplore : connecte les jeunes élèves avec le monde de l’entreprise en proposant un large panel de contenus engageants et concrets, sous la forme des expériences professionnelles en réalité virtuelle.

 

ETRE : sensibilise les jeunes en difficultés/décrochage scolaire vers les métiers de la transition écologique (métiers verts en tension) pour aider à leur insertion professionnelle.

 

Les 3 structures ont déjà pu avancer à pas de géants. Elles auront des actions de terrain concrètes à montrer dès la clôture du programme. Ce sera le début d’autres aventures.

Clôture des Vacances apprenantes au CDFAS du Val d’Oise en présence du fondateur de Jexplore, Guennadiy Pak, et de la Secrétaire Nathalie Elimas, chargée de l'Éducation Prioritaire en août 2021.Clôture des Vacances apprenantes – Août 2021. Jexplore – Guennadiy Pak. La chargée de l’Éducation Prioritaire – Nathalie Elimas,

Mais pas de « spoiler » pour les prochains épisodes de l’implantation, les résultats vous serons mis à disposition à l’automne !

 

Logo Antropia ESSEC

Antropia ESSEC a été créé en 2008 par la Chaire Innovation et Entrepreneuriat Social de l’ESSEC pour accompagner dans leur spécificité les entrepreneurs sociaux qui créent, développent et maximisent l’impact d’organisations à la fois socialement utiles, environnementalement vertueuses et économiquement pérennes.

Premier accélérateur d’entreprises sociales porté par une grande école de Management, Antropia ESSEC a pour mission de renforcer la capacité à agir de ces entrepreneurs, en les formant, les outillant et leur offrant un accompagnement adapté à leur stade de développement (émergence, consolidation et changement d’échelle, mesure d’impact social, implantation sur le Val d’Oise, etc.).